Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Le pèlerinage en Corse 2017

Lisez le témoignage d'une pèlerine...

RETOUR DU PELERINAGE DIOCESAIN EN CORSE  

 

24 pèlerins sont partis la dernière semaine de septembre « Prier sur l’Ile de Beauté, pour certains découvrir et d’autres redécouvrir et admirer les merveilles de la Création».

 

Montagne impériale dans la mer, paradis de l’eau vive, nature unique au monde, paysages à couper le souffle et ouvrir les traces de l’Histoire avec cultures, religions, croyances et traditions populaires, véritable émerveillement pour les yeux et vibrations dans les cœurs.

 

Le tour des grandes villes de Corse fut fait : AJACCIO, agréable port et sa douce température, nous a accueillis, ainsi que la rencontre avec Monseigneur de GERMAY, qui nous a parlé de la réalité de son diocèse, de sa mission et de la foi des Corses, diocèse où existe une chrétienté massive. Corse, terre chrétienne  avec ses nombreuses processions traditionnelles, ses nombreuses confréries,  ses associations de fidèles actifs, une Eglise vivante.

 

Poursuite du pèlerinage vers le sud de l’île : CALANCHE DE PIANA, avec ses paysages grandioses, ses vues panoramiques hautes et belles qui relativisent notre petitesse d’humain. Forêts, maquis, cols, aiguilles avec les villes de PROPRIANO,  SARTENE. Remontée en passant par les AIGUILLES DE BAVELLA. Les falaises et les grottes de BONIFACIO, originalités géologiques, nature unique au patrimoine mondial. la ville de SOLENZARA  puis BASTIA, ville construite autour d’un gros donjon, son bastion et de hauts remparts, maintenant sous-préfecture de la Haute Corse.  Ensuite, visite de CALVI avec sa citadelle, sa Tour du Sel et sa très belle cathédrale St Jean-Baptiste.  Pour clôturer ce joli tour de Corse, la région de CORTE, haut lieu historique.  Notons enfin Pascal PAOLI et Napoléon BONAPARTE,  dont les noms ont si souvent été cités, nés dans cette île.

 

N’oublions pas les richesses de la table : excellentes charcuteries, succulents fromages, miel, châtaignes, poissons, crustacés, ainsi que les produits de la vigne. Un artisanat de qualité s’invitait quotidiennement à nos tables. Un parfum coloré nous envahissait.

 

La Corse terre chrétienne invite au recueillement au travers de nombreux sanctuaires, abbayes, couvents, monastères : CARGESE et ses deux églises (l’une catholique, l’autre orthodoxe) qui se font face ; nous y avons vécu la messe en rituel grec-orthodoxe. Le Père ATHANASE et Monseigneur LECOMPTE nous ont fait vivre une célébration communautaire, partage de spiritualité, paroles et chants qui nous ont enchantés et  aidés à mieux comprendre la richesse de l’autre. En Corse, la religion est bien vivace et elle est intimement associée à la vie quotidienne.  Visite ensuite du couvent Saint François à VICO, admiration des Aiguilles de BAVELLA et son lieu-dit Notre Dame des Neiges, le Sanctuaire Notre-Dame de LAVASINA - haut lieu spirituel aussi appelé « Le Lourdes de la Corse » - , l’accueil d’un frère de la Communauté St Jean à CORBARA, découverte et évocation du seul saint Corse : St Théophile, que l’on prie et que l’on chante, pour la protection du joyau qu’est cette l’île et qu’elle vive en paix. Les prières de chaque jour et la célébration de la sainte Messe remplissaient nos esprits de bien-être, de sérénité et de paix.

 

L’homme a façonné le paysage, l’homme au cœur du monde, l’homme au cœur de Dieu !

 

Devant autant de splendeurs et majestés, nous ne pouvions que chanter :

«  Mon Dieu, tu es grand tu es beau, …................Dieu présent, en toute création.»       

 

Marie-France Diagne

                                                                        

Article publié par Pierre DECA • Publié Vendredi 06 octobre 2017 • 310 visites

Haut de page